Blogue

Le choc, une occasion de grandir

Publié le 12 septembre 2014 par l'OTSTCFQ dans la catégorie Les relations de couple

La fonction première d’un couple serait de « favoriser des crises ou la différenciation »… Même si nous préférons tous éviter la crise, prévenir le drame ou nous soustraire à la détresse humaine, le choc est pourtant imprévisible puisqu’il réfère à la surprise et à l’inédit. Bien qu’il survienne le plus souvent dans un laps de temps très court, ce choc peut faire basculer le reste de notre vie. C’est donc un évènement si intense que sa durée importe peu. Un choc ou un deuil appelle la négation, la colère ou la peine toutes aussi intenses. Il commande surtout la résignation avant de pouvoir parler de véritable résilience. Il contribue souvent à tracer de toutes nouvelles orientations personnelles et professionnelles et s’avère déterminant pour amorcer un changement. Par exemple, un couple en crise après une remise en question sérieuse, par l’un des partenaires, aboutit à la séparation ou à une relation renouvelée et très différente… Chacune des lettres du mot CHOC peuvent nous inspirer dans ce processus de changement: C pour le Coup ou la Crise du début; H pour l’Héritage à en tirer; O pour l’Ouverture nécessaire aux autres afin de relativiser ses perceptions et les détacher de nos blessures d’origine; C pour les Chances à saisir ou les Changements à entreprendre afin qu’un évènement semblable ne représente plus une déroute pour soi. Laissons-nous transformer par les chocs de notre vie pour éviter qu’ils nous anéantissent !

Sylvain Nadeau, TCF, TS, psychothérapeute
Superviseur du programme des familles endeuillées à la Croix-Rouge de Lac-Mégantic, d’août 2013 à mars 2014, suite à la tragédie survenue le 6 juillet 2013.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.